mercredi 4 juin 2014

M'chewek

Que ne ferait-on pas pour rendre la vie plus douce à nos rejetons chéris en cette période de l'année où nous exigeons chaque jour d'eux des efforts surhumains avant de les livrer dès le lendemain matin à la haine féroce d'un prof sanguinaire?

Les miennes sont ultra-fans de pâtisseries marocaines, la plus jeune de cornes de gazelles, et l'aînée de m'chewek, qui sont en réalité des petits gâteaux algériens, mais qu'on trouve parfois au Maroc également, et en tout cas régulièrement dans le comptoir des magasins marocains de la région liégeoise.

Je ne sais pas si ça aide à faire entrer la matière, mais en tout cas ça embellit l'humeur, c'est déjà ça de gagné ;-)

Ingrédients (pour une vingtaine de pièces):
  • 300 gr de poudre d'amandes
  • 100 gr de sucre en poudre
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • le zeste d'un citron jaune
  • 2 oeufs + un blanc d'oeuf
  • amandes effilées légèrement concassées
  • cerises confites

Préchauffez le four à 150°.

Dans un saladier, mélangez la poudre d'amandes, le sucre, le sucre vanillé et le zeste de citron. Ajoutez les 2 oeufs entiers, un à la fois, et continuez à mélanger; la pâte doit être ferme et pas trop collante.

Formez des boules de la taille d'une petite noix, passez-les dans le blanc d'oeuf puis roulez-les dans les amandes effillées concassées. Posez-les sur la plaque du four recouverte de papier sulfurisé, et aplatissez légèrement en enfonçant une cerise confite au centre.

Enfournez pour 10 à 12 minutes.

Bonne dégustation!

1 commentaire:

Catherine a dit…

Quelque chose que je n'ai pas en commun avec tes filles ;) Par contre ici aussi tu t'en doutes ça commence à chauffer (surtout pour moi: Mr CEB ne semble guère remué, tant mieux! On verra dans 2 ans!). Donc j'en profite pour te souhaiter bon courage pour les corrections, puis bonne chance aux deux demoiselles! Gros bisous!