samedi 30 août 2008

Figues au four et glace aux cuberdons

Aujourd'hui est un jour un peu spécial: cela fait en effet tout juste un an que j'ai pris la décision de rejoindre la communauté des "blogourmands/blogourmets"!

54 recettes en un an, c'est à dire environ une par semaine... je trouve que je tiens une bonne moyenne:-) Et je compte bien continuer!

En cette veille de rentrée scolaire, je vous propose une recette de glace qui devrait plaire aux enfants (et aux parents?).









Ingrédients:


  • 40 cl de lait
  • 4 jaunes d'oeufs
  • 100 gr de sucre vanillé
  • 25 cl de crème fraîche
  • 200 gr de cuberdons (de préférences des "vrais", les gros rouges/mauves très foncés qu'on trouve sur les marchés)

Faites fondre les cuberdons dans un peu de lait au bain marie jusqu'à l'obtention d'un sirop.

Mélangez les jaunes d'oeufs avec le sucre. Ajoutez le lait tout en remuant. Faites chauffer le mélange au bain marie pendant 10 à 15 minutes tout en remuant régulièrement pour éviter les grumeaux.

Ajoutez le sirop de cuberdons au mélange et laisser complètement refroidir.

Lorsque le mélange est bien froid, ajoutez la crème fraîche et passez en sorbetière.

Suggestion de présentation: une boule sur une figue fraîche coupée en quatre et préalablement cuite au four avec une noisette de beurre et saupoudrée de sucre roux. Un délice de fin d'été!

Bonne dégustation!

jeudi 21 août 2008

Parmentier de canard aux morilles

Un petit plat goûteux et raffiné, même si pas tout à fait de saison... mais bon, vu la météo que nous avons en ce moment, ça ne peut pas faire de mal!

Pas de photo, par contre; le parmentier, tout comme les lasagnes ou la ratatouille, n'est pas hyper photogénique, surtout une fois dans l'assiette. Et comme je n'ai pas (encore) de plat à gratin transparent (c'est mieux, pour voir les différentes couches), et que je me refuse à honteusement pomper les photos des autres sur le net, je vous propose... le château de Chenonceau.

Le rapport? Aucun, si ce n'est que l'Indre-et-Loire, c'est plein de canards et de champignons. 

Ingrédients (pour 4 personnes):
  • 4 cuisses de canard
  • 1 (bon) kg de pommes de terre "spéciales purée"
  • 150 gr de beurre
  • 10 cl de crème liquide
  • 1 jaune d'oeuf
  • 50 gr de morilles déshydratées ou 170 gr de morilles fraîches
  • 1 branche de thym
  • 1 branche de romarin
  • 1 oignon
  • noix de muscade, sel, poivre

Faites chauffer le four à 180°.

Placez les cuisses de canard dans un plat allant au four avec le thym, le romarin, et l'oignon émincé. Poivrez et ajoutez 5 cl d'eau. Faites cuire 30 à 40 minutes (jusqu'à ce que la viande soit bien cuite).

Epluchez les pommes de terre et faites-les cuire dans de l'eau salée environ 20 minutes. Passez-les au presse-purée, ajoutez le beurre, la crème, le jaune d'oeuf, et la noix de muscade. Rectifiez l'assaisonnement. Si la purée vous parait trop compacte, ajoutez un peu de lait (n'oubliez pas qu'elle va s'assécher un peu pendant la cuisson au four).

Si vous utilisez des morilles déshydratées, pensez à les faire réhydrater quelques minutes dans un bol d'eau tiède avant de les utiliser. Rincez-les ensuite sous l'eau froide et tranchez-les finement. Incorporez les morilles à la purée sans trop mélanger.

Retirez les cuisses de canard du four et effilochez grossièrement la chair. Mélangez la chair avec le jus de cuisson.

Placez la moitié de la purée dans le fond du plat à gratin puis étalez la chair de canard. Terminez avec une couche de purée.

Faites cuire au four (210°) 20 à 25 minutes.

Suggestion d'accompagnement: haricots verts (que j'ai oublié dans le frigo dimanche, pardon Phil et Flo) et un bon petit bourgogne.Dufouleur, "tout à fait défendable" pour citer l'expert;-)
Bon appétit!

mercredi 13 août 2008

Ghribas à la noix de coco

La première véritable recette de pâtisserie marocaine que je teste depuis mon retour d'Oujda...

Ca ne vaut sans doute pas les mignardises du café "Iceberg", mais c'est bien bon quand même!







Ingrédients:


  • 500 gr de noix de coco râpée
  • 200 gr de semoule
  • 350 gr de sucre glace
  • le zeste d'un citron
  • 5 oeufs
  • 1/2 verre à thé d'huile (soit environ 8 cl)
  • 1/2 verre à thé de beurre fondu
  • 1 sachet de levure chimique

Dans un récipient, mélangez la noix de coco, la semoule, le sucre glace, le zeste de citron, les oeufs puis l'huile et le beurre. Laissez reposer le mélange pendant une heure.

Préchauffez le four à 180°.

Ajoutez la levure et mélangez bien. Faites de petites boulettes avec la pâte obtenue et aplatissez-les légèrement avec les doigts. Saupoudrez-les de sucre glace puis disposez-les sur une plaque huilée et faites-les cuire pendant environ 20 minutes.

Bonne dégustation!

dimanche 10 août 2008

Tartelettes à la ratatouille et crumble de tomates séchées

Je jette un regard mauvais à mon cartable fin prêt pour la rentrée (demain - seconde session oblige...), avec le portable bien sanglé dans son compartiment matelassé, un agenda tout neuf (avec la page "11 août" tellement chargée qu'elle déborde sur la page "12 août"), un carnet de bord tout neuf lui aussi, prêt à accueillir les noms (et les notes;-) de la cuvée 2008-2009...

J'adore mon boulot, je ne voudrais pas faire autre chose pour tout l'or du monde, mais j'avoue que deux ou trois toutes petites semaines de congé supplémentaires (chaudes et ensoleillées, si possible) ne m'auraient pas dérangée...

Allez, zou: une petite recette provençale pour avoir dans le coeur le soleil qu'on n'a pas dehors, comme dirait Enrico.

Ingrédients (pour 4 tartelettes de +/-10 cm de diamètre):

  • 1 disque de pâte feuilletée prête à l'emploi
  • 1 petite courgette
  • 1 petite aubergine
  • 2 tomates
  • 1 gousse d'aïl
  • 60 g de tomates séchées
  • 30 g de pignons de pin
  • 50 g de chapelure
  • 50 g de parmesan frais râpé
  • 2 c. à s. de ricotta
  • huile d'olive
  • sel, poivre, herbes de Provence

Coupez la courgette et l'aubergine en très petits dés. Faites fondre dans l'huile d'olive 10 minutes à feu doux.

Pelez et épépinez les tomates. Coupez la chair en petits dés. Versez, avec la gousse d'aïl finement émincée, dans la casserole contenant la courgette et l'aubergine, et laissez cuire le tout 5 minutes en remuant régulièrement.

Préchauffez le four à 180°.

Egouttez les tomates séchées et passez-les au hachoir avec les pignons de pin. Ajoutez la chapelure, les herbes de Provence, le sel et le poivre pour en faire un crumble. Si ce dernier est trop sec, humidifiez un peu à l'huile d'olive.

Découpez 4 cercles dans la pâte feuilletée et garnissez-en 4 moules à tartelettes.

Dans un bol, mélangez à la fourchette les 2 c. à s. de ricotta avec 2 c. à s. de parmesan. Salez, poivrez, puis répartissez le mélange sur les fonds de tartelettes.

Egouttez la ratatouille et disposez-la sur le fromage. Saupoudrez généreusement de crumble aux tomates séchées puis de parmesan et faites cuire 15 à 20 minutes au four, jusqu'à ce que la surface soit bien dorée et croustillante.

Servez chaud ou tiède, avec un peu de roquette et un vin blanc un peu gras (Château l'Ermitage, Cuvée Sainte Cécile, un Costières de Nîmes unique en son genre - mon chouchou).

Bon appétit!