jeudi 27 mai 2010

Rotolo aux champignons, épinards et ricotta

Une autre recette tirée de l'atelier La cucina della mamma du numéro de mai 2010 du magazine "A table!" (re-merci Anne-Françoise:-).

Attention: les quantités prescrites ci-dessous correspondent, selon le magazine, à une entrée pour 6 personnes (à raison de 3 tranches de rotolo par personne).

Pour avoir testé la recette (condition sine qua non à la publication sur ce blog), je peux vous dire qu'il faut un solide appétit pour encore pouvoir avaler un plat principal après une telle assiette! En entrée, une à deux tranches par personne suffisent largement. En plat (végétarien!) principal, trois à quatre tranches, un peu de pain, éventuellement une petite salade, et voilà qui est parfait. Pensez donc à adapter les quantités en fonction de votre projet de repas.

Ingrédients:

  • 650 gr de pâte maison coupée en fines feuilles
  • 750 gr de jeunes feuilles d'épinards
  • 250 gr de champignons frais
  • 200 gr de ricotta
  • 150 gr de parmesan râpé
  • 3 échalotes émincées
  • 3 c. à s. de marsala (à défaut, j'ai utilisé du Banyuls, et c'est très bien aussi)
  • beurre
  • sel, poivre
  • essuie de cuisine propre et ficelle de cuisine

Accompagnement:
sauce tomate maison à l'aïl et au basilic, avec une pointe d'huile à la truffe pour ceux qui aiment.

Hachez finement les champignons et faites-les dorer avec les échalotes dans du beurre. Arrosez de marsala et laissez évaporer. Salez et poivrez.

Faites tomber les jeunes feuilles d'épinards dans du beurre et laissez égoutter dans une passoire. Hachez finement et mélangez-y la ricotta et le parmesan râpé. Salez et poivrez.

Déposez les feuilles de pâte sur l'essuie de cuisine propre. Collez-les les unes aux autres avec un peu d'eau jusqu'à recouvrir entièrement l'essuie. Coupez les bords sur mesure avec des ciseaux de cuisine.

Enduisez la pâte du mélange d'épinards jusqu'à 2 cm du bord. Déposez le mélange de champignons sur toute la largeur de la pâte, puis rabattez délicatement la pâte.

Roulez le rotolo dans l'essuie et liez-en les extrémités avec de la ficelle de cuisine. Ensuite, liez, à égale distance, des morceaux de ficelle autour de l'essuie pour que tout reste bien en place.

Portez de l'eau salée à ébullition dans une grande casserole et faites cuire le rouleau de pâte pendant 30 minutes.

Coupez le rotolo en tranches en biais et servez-les, nappées de sauce tomate fraîche.

Bon appétit!

Quiche légère (sans pâte) aux poireaux et jambon

Dans un monde idéal, la quiche (recette classique) ne serait pas proscrite dans le cadre d'un régime basses calories...

Dans le monde réel, rien que la pâte feuilletée fait exploser le forfait calorique journalier autorisé; et si elle est garnie de fromage, lardons et crème à 40% de MG, c'est encore bien pire: une vraie déclaration de guerre diététique!

Pour concilier régime et envie de quiche, il faut donc trouver une alternative à la recette traditionnelle. Je vous propose ci-dessous une recette de quiche sans pâte et sans fromage, mais avec beaucoup de saveur:-)

Ingrédients (pour 4 personnes - 7 Flexipoints® la portion):

  • 100 gr de farine
  • 25 cl de crème fraîche allégée (5 % de MG)
  •  3 oeufs entiers + 2 blancs
  • 3 blancs de poireaux
  • 1 oignon
  • 150 gr de petits dés de jambon cuit dégraissé
  • 2 c. à s. d'huile d'olive

Préchauffez le four à 180°.

Emincez finement l'oignon et les blancs de poireaux et faites les fondre dans un poêlon à feu moyen avec une cuiller à soupe d'huile d'olive.

Battez les oeufs en omelette; ajoutez la farine, puis, une fois que le mélange est bien homogène, la crème fraîche. Salez et poivrez.

Utilisez la seconde cuiller à soupe d'huile d'olive pour graisser une platine à tarte. Etalez les légumes, recouvrez des dés de jambon puis versez le mélange aux oeufs par dessus.

Faites cuire environ 40 minutes. Servez sans attendre avec une petite salade.

Bon appétit!

dimanche 23 mai 2010

Amaretti e pitstachio biscotti

Dimanche après-midi, veille de jour férié: petite pause (bien méritée;-) à la cuisine et confection de biscuits italiens.

Les amaretti sont croquants à l'extérieur, moelleux à l'intérieur et bonifient avec le temps (ils durcissent en vieillissant). Les biscotti sont des biscuits durs, cuits deux fois. Les deux variétés peuvent se consommer trempées dans du café, du vin doux ou dans une liqueur, et se conservent très bien une fois placées dans une boîte hermétique à l'abri de la lumière.

Amaretti (source: Le Pétrin)

Ingrédients (pour +/-40 biscuits):
  • 375 gr d'amandes en poudre
  • 300 gr de sucre semoule
  • 4 blancs d'oeuf
  • 4 gouttes d'extrait d'amandes amères
  • 1 pincée de sel
  • 2 gouttes de jus de citron
  • sucre glace pour saupoudrer

Préchauffez le four à 200° et tapissez les plaques de cuisson de papier sulfurisé.

Dans un saladier, fouettez les blancs d'oeufs avec une pincée de sel et 2 gouttes de jus de citron. Dès qu'ils commencent à prendre, versez petit à petit le sucre semoule pour les meringuer tout en continuant à les battre en neige.

Lorsque les blancs montés au sucre forment une belle meringue lisse et brillante, incorporez délicatement les amandes en poudre petit à petit à l'aide d'une spatule en caoutchouc. Le mélange devient d'abord granuleux puis un peu collant. Ajoutez alors l'extrait d'amandes amères (ou à défaut de l'arôme amande) et continuez à mélanger en soulevant la masse.

Pour former les amaretti, 2 possibilités:

  1. Versez la préparation dans la poche à pâtisserie munie d'une douille lisse de 1 cm. Dressez les amaretti sur la plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé en les espaçant de 3-4 cm les uns des autres. Saupoudrez de sucre glace en vous aidant d'un tamis ou d'une boule à thé.
  2. Prélevez une cuillère à soupe de préparation, versez-la sur le sucre glace étalé sur une assiette et formez un petit rocher avec les doigts en le roulant dans le sucre glace (sinon, ça colle) ou simplement déposez la cuillérée directement sur le papier sulfurisé et saupoudrez de sucre glace.
Enfournez à mi-hauteur et faites cuire 5-7min, jusqu'à ce que les amaretti prennent une couleur légèrement ambrée. Laissez refroidir sur une grille.

 
Pistachio biscotti (source: Atelier du numéro de mai 2010 du magazine "A table!" - merci Anne-Françoise;-)
 
Ingrédients (pour +/-40 biscuits):
  • 150 gr de sucre fin cristallisé
  • 2 oeufs
  • 350 gr de farine (+ pour fariner le plan de travail)
  • 50 gr de pistaches épluchées non salées
  • 55 gr d'amandes entières non salées

Préchauffez le four à 180°. Recouvrez une plaque de cuisson de papier sulfurisé.

Mixez le sucre cristallisé avec les oeufs pendant environ 3 minutes, jusqu'à l'obtention d'un mélange volumineux, de couleur claire.

Tamisez-y la farine et travaillez la pâte à la spatule en bois jusqu'à ce que tous les ingrédients soient mélangés. Ajoutez-y les fruits secs et mélangez bien.

Farinez le plan de travail. Placez-y la pâte et pétrissez-la à la main jusqu'à l'obtention d'une masse uniforme.

Divisez la pâte en deux et formez 2 petits pains de 15-20 cm. Déposez-les sur la plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé et aplatissez-les de façon à ne pas dépasser 2 cm de haut.

Faites cuire les biscotti environ 20 minutes (jusqu'à ce qu'ils soint fermes). Sortez-les du four et laissez-les refroidir.

Préchauffez le four à 120°. Recouvrez une plaque de cuisson de papier sulfurisé.

Coupez les biscotti en tranches de 7 mm d'épaisseur. Placez-les les uns à côté des autres sur la plaque de cuisson. Cuisez-les encore 20 minutes environ (retournez-les après 10 minutes).

Déposez-les sur une grille et laissez-les refroidir.

Bonne dégustation!

mercredi 19 mai 2010

Petits canapés au gruyère et aux fines herbes

La chasse au gaspi, pompeusement rebaptisée "décroissance", est décidément très in en ce moment. Et je trouve ça très bien, soit dit en passant; je pourrais même être tentée de faire le pari optimiste qu'il ne s'agit pas là de la dernière lubie à la mode mais du début d'une amorce de changement... Sus à la surconsommation!

Dans cet esprit, et suite à la dernière "opération rangement du frigo" (une manie typiquement féminine, paraît-il), j'ai eu l'idée de créer une nouvelle catégorie: de l'art d'accommoder les restes.

Que faire avec quelques tranches de (presque) vieux pain, un fond de sachet de gruyère, et quelques brins de persil et de ciboulette? Facile: quelques petits canapés pour accompagner l'apéro:-)

C'est une recette que je tiens de ma grand-mère, mais à laquelle j'ai apporté quelques modifications: dans la recette originale, les toasts ne contiennent pas de fines herbes, et sont plus gros, passés à la friture plutôt que cuits au four (donc beaucoup plus caloriques) et servis en entrée avec une petite salade verte.

Ingrédients (pour une vingtaine de canapés):

  • 5 tranches de pain
  • 100 gr de farine 
  • 1 tasse de lait
  • 2 noix de beurre
  • 75 gr de gruyère râpé
  • 2 oeufs
  • quelques brins de persil et de ciboulette
  • sel, poivre, et pour ceux qui aiment, piment d'Espelette

Préchauffez le four à 200°.

Dans un poêlon, portez le lait et le beurre à ébullition.

Retirez le mélange du feu et versez-y la farine en une seule fois. Travaillez bien la pâte.
Ajoutez les 2 oeufs entiers, le gruyère râpé, le persil et la ciboulette hachés, le sel, le poivre et éventuellement le piment d'Espelette.

Déposez une bonne cuiller à café de préparation sur chacun des disques (diamètre: +/- 4cm) préalablement découpés dans les tranches de pain (à l'aide d'un emporte pièce ou, à défaut, d'une verrine, par exemple).

Passez environ 10 minutes au four bien chaud, et servez sans attendre.

Bonne dégustation!