dimanche 12 septembre 2010

Confiture de pêches blanches au romarin

Juillet en Languedoc-Rousillon est la saison des abricots, mais aussi des premières pêches et nectarines, fruits dont le parfum se marie merveilleusement bien avec celui du romarin.

Comme l'écrit Valérie Lhomme dans Confitures et chutneys, "à garder précieusement et à n'ouvrir qu'au coeur de l'hiver rigoureux: vous aurez le sentiment de couvrir vos tartines de bel été".




Ingrédients
(pour 1 kg de confiture):

  • 1,2 kg de pêches blanches bien mûres (soit 1 kg de fruits dénoyautés)
  • 700 gr de sucre de canne blond
  • le jus d'un citron
  • 1 c. à s. de romarin frais

Lavez les pêches, dénoyautez-les, pelez-les, puis coupez-les en quartiers. Mettez-les dans une jatte, saupoudrez-les de sucre de canne et arrosez-les de jus de citron. Laissez macérer une heure, puis versez le tout dans une casserole à fond épais. Portez à ébullition, puis écumez pendant les 10 premières minutes.

Lavez le romarin, séchez-le et hachez-le grossièrement. Ajoutez-le aux fruits qui confisent et poursuivez la cuison à petits bouillons pendant 20 minutes.

Vérifiez la cuisson en versant quelques gouttes de confiture sur une assiette refroidie; si la confiture se fige et épaissit au contact du froid, c'est qu'elle est prête. Sinon, renouvelez ce test de 2 à 4 minutes plus tard.

Répartissez la confiture dans des pots et couvrez aussitôt.

Bonne dégustation!

samedi 11 septembre 2010

Confiture d'abricots à la lavande

Un autre souvenir de vacances: une confiture de plein été, avec des fruits de là-bas, de gros abricots rouges du Roussillon mûris sur l'arbre, et la lavande du gîte:-)

Un conseil: si vous n'aimez pas la lavande, n'en mettez pas...

Source: Valérie Lhomme, Confitures et chutneys (Larousse, 2010).



 

Ingrédients (pour 1 kg de confiture):

  • 1 kg d'abricots bien mûrs (soit environ 900 gr d'abricots dénoyautés)
  • 650 gr de sucre de canne blond
  • le jus d'un citron
  • 1 c. à s. de fleurs de lavande fraîches

Lavez les abricots, puis dénoyautez-les. Disposez les oreillons par couches dans une jatte en les intercalant avec le sucre de canne. Arrosez le tout de jus de citron, et laissez macérer pendant 3 heures.

Mélangez délicatement les oreillons d'abricot avec le sucre de canne et le jus qu'ils auront rendu en macérant. Versez le tout dans une casserole à fond épais, puis portez à ébullition et écumez pendant les 10 premières minutes.

Lorsque la confiture ne fait plus d'écume, ajoutez les fleurs de lavande et poursuivez la cuisson pendant 15 minutes.

Vérifiez la cuisson en versant quelques gouttes de confiture sur une assiette refroidie; si la confiture se fige et épaissit au contact du froid, c'est qu'elle est prête. Sinon, renouvelez ce test de 2 à 4 minutes plus tard.

Répartissez la confiture dans des pots et couvrez aussitôt.

Bonne dégustation!

Tomates confites

Le soleil du Sud en bocal!

Des conserves confectionnées en vacances, avec des tomates plein champ achetées au marché du village, et le romarin de la garrigue... un goût incomparable.
Ingrédients (pour 2 bocaux d'1/2 litre):

  • 1 kg 3/4 de tomates bien mûres
  • 4 gousses d'aïl
  • herbes de provence
  • romarin en branches
  • huile d'olive
  • sel, poivre

Lavez les tomates, coupez-les en 4 et épépinez-les. Mélangez-les dans un saladier avec 6 cl d'huile d'olive; salez, poivrez.

Sur une plaque de four recouverte de papier sulfurisé, étalez les pétales de tomates en les éloignant bien les uns des autres. Ecrasez les goussez d'aïl et répartissez-les sur les tomates. Parsemez d'herbes de provence.

Enfournez à 90° pendant au moins 5 heures. Huilez les tomates si nécessaire, retournez celles qui sont sèches sur le dessus et trop humides sur le dessous. Retirez au fur et à mesure les tomates qui sont confites.

Laissez refroidir puis rangez les tomates dans un bocal, ajoutez une ou deux branches de romarin et recouvrez d'huile d'olive pour les conserver.

Bonne dégustation!