mercredi 21 janvier 2009

Tartelettes à la florentine

S'il vous prenait l'envie de demander au premier enfant que vous croisez de vous citer les trois légumes qu'il aime le moins, il y a fort à parier que les épinards feraient partie du lot.

Ils n'arriveraient sans doute pas en tête, cette place de choix étant traditionnellement réservée aux choux de Bruxelles (en tout cas pour ceux qui en connaissent l'existence - nombreux étant les parents qui, dans le souci de protéger leur progéniture le plus longtemps possible des horreurs de ce monde, attendent au moins l'adolescence pour aborder avec eux la problématique des armes biologiques), mais ils n'ont pas la cote non plus. Il n'est d'ailleurs pas rare qu'ils soient carrément érigés en punition; n'entend-on pas parfois des menaces du genre "Finis ton poisson ou c'est double ration d'épinards!"?

Quelle injustice! Car l'épinard n'a que des qualités: ce savoureux légume est extrêmement léger (25 kcal pour 100 gr), très riche en fibres, minéraux (potassium, calcium, magnésium), vitamines et autres antioxydants, et possède en outre le pouvoir de favoriser la digestion. En revanche - et n'en déplaise à Popeye - sa réputation en matière d'apport en fer est très surfaite.

Selon certaines sources, l'appelation "à la florentine" trouverait son origine dans les grandes pages de l'Histoire de France: il semble en effet que ce soit Catherine de Médicis, épouse du roi Henri II et originaire de Florence, qui ait introduit l'épinard, son légume favori, en France.

Aujourd'hui je vous propose une adaptation très personnelle d'une recette de la région de Molise (Italie).

Ingrédients
(pour 6 tartelettes):
  • 2 disques de pâte feuilletée prête à l'emploi
  • 500 gr d'épinards hachés surgelés
  • 250 gr de ricotta
  • 3 oeufs (+ 1 pour badigeonner les tartelettes)
  • 12 tranches de jambon sec (italien, de préférence)
  • parmesan frais râpé à volonté
  • sel, poivre, noix de muscade
  • huile d'olive

Préchauffez le four à 180°.

A l'aide d'un bol, découpez dans la pâte feuilletée 6 disques de la dimension de vos moules à tartelettes. Placez-les dans les moules préalablement badigeonnés à l'huile d'olive. Conservez bien les chutes de pâte.

Mélangez les épinards décongelés et bien essorés avec la ricotta, le parmesan et les oeufs légèrement battus.

Tapissez chaque fond de tartelette de 2 tranches de jambon, puis garnissez avec la préparation aux épinards.

Découpez des lanières de pâte feuilletée d'environ 1/2 cm dans les chutes et formez un treillis sur les tartelettes. Badigeonnez à l'oeuf battu et enfournez.

Laissez cuire environ 1/2 heure.

Conseil vin: un blanc un peu gras, type Bourgogne.

Bon appétit!

3 commentaires:

Catherine a dit…

Je suis bien d'accord avec toi sur les statistiques... et pourtant, chez nous, c'est tout le contraire : les enfants adorent, depuis tout petits! Est-ce parce que moi-même, enfant, je ne mangeais pratiquement que ça? Y a-t-il un gène 'aimer les épinards' qu'on transmet (ou pas) à ses enfants? D'ailleurs... j'en fais ce soir! Gros bisous à tous!

Tiuscha a dit…

Très mignonnes tartelettes... Pour embellir des épinards ou offrir un accompagnement plus sophistiqué dans un plat de poisson ou de viande...

sab le plaisir de gourmandise a dit…

epinards et ricotta..trop bon