samedi 27 août 2016

Tarte fine aux tomates, bûchette de chèvre et miel de garrigue

L'été 2016 restera à jamais celui de la révélation, du plus grand pas jamais effectué dans mon développement papillaire personnel: je suis enfin convertie au fromage de chèvre!

Comme quoi, tout arrive... Et comme m'a dit l'Homme, ravi que je puisse enfin partager ça avec lui : "C'est tout un monde qui s'ouvre à toi."

C'est parti, donc :-) On commence avec une tarte de saison et un assemblage de saveurs tout en douceur.


 Ingrédients:
  • 1 disque de pâte feuilletée prête à l'emploi
  • 4 tomates bien mûres (si possible de différentes couleurs, pour le joli coup d'oeil)
  • 1 bûchette de chèvre
  • 2 c. à s. de crème épaisse
  • 1 c. à s. de moutarde
  • chapelure
  • miel
  • herbes de Provence

Préchauffez le four à 180°.

Déroulez la pâte feuilletée dans un moule à tarte et piquez le fond avec une fourchette.

Dans un bol, mélangez la crème épaisse et la moutarde; étalez ce mélange sur le fond de tarte et saupoudrez uniformément de chapelure.

Lavez les tomates et coupez-les en tranches. Découpez également la bûchette de chèvre. Garnissez le fond de tarte en intercalant tranches de tomates et tranches de chèvre. Saupoudrez d'herbes de Provence et versez un filet de miel (de garrigue pour moi).

Faites cuire +/- 30 minutes et servez chaud ou tiède, avec une bonne petite salade verte.

Bon appétit!

2 commentaires:

Catherine a dit…

Aaaah, te revoilà!!! : - )
Je suis un peu surprise qu'une épicurienne comme toi n'aimait pas le fromage de chèvre - au fait, si tu pouvais partager ton secret sur ta "conversion", je pourrais l'utiliser sur les miens: ici moi je suis la seule...
N'empêche que ta tarte me donne envie... par exemple le jour où ils veulent bouffer leur saloperie de vol au vent en bocal (oui, je sais, j'ai tout raté dans ma vie...)
J'en profite pour t'envoyer sur le blog "c'est ma fournée", que tu connais peut-être: il y a une recette de salade pastèque fromage de chèvre (ou feta), j'ai déjà goûté, c'est à hurler de bonheur.
Gros bisous! A bientôt!

Véro a dit…

Ben pas vraiment de secret, en fait; c'est comme dans le pub Chimay: "un jour, on est prêt" ;-) Merci pour l'adresse du blog! Bisous!