dimanche 9 novembre 2008

Chaussons saumon-Philadelphia®-tomates séchées et pesto à la roquette

Ce post pourrait avoir pour sous-titre "C'est parfois dans les vieilles casseroles qu'on fait les meilleures soupes" ou encore, façon Friends, "Celui où l'Ancien rencontre le Nouveau... et lui botte le derrière".

Vendredi 24 octobre, 20 heures: concert de Lorie au Country Hall du Sart-Tilman. Chose promise, chose due: les gnômes et moi figurons au nombre des spectateurs (il faut bien que le pré-ado exulte, comme disait Jacques - et puis la vie d'une mère est jalonnée de lourds sacrifices, c'est bien connu).

Je garderai pour moi ce que m'inspire l'artiste et son oeuvre; ce n'est pas le propos de ce billet. Par contre, une chose m'a frappée dès le lendemain du spectacle: c'est la réaction - ou plutôt l'absence de réaction - de mes filles. Ce concert, elles en rêvaient, en parlaient, le sublimaient depuis des mois... et puis, tout d'un coup, plus rien: l'encéphalogramme plat, un non-événement!

Une absence de réaction pour le moins déconcertante pour moi, qui appréhendais ce concert comme un tremblement de terre dont j'allais avoir à subir les répliques pendant des semaines (ma maison pleine de "Moi j'ai besoin d'amou-ou-ou-our" hurlés à s'en faire péter les cordes vocales - entre parenthèses, on pourrait se demander si ce n'est pas à force de hurler ça en boucle que Lorie a fini par attirer le loup-Garou... mais bon, je m'égare, là).

Je vous avoue que je n'ai pas vraiment cherché à comprendre; sonder les motivations des pré-ados est un exercice énergétiquement fort peu rentable. Par contre, ces chères têtes blondes n'en finiront jamais de m'étonner...

Mardi 27 octobre: les filles sont en vacances (congé de Toussaint) et demandent à aller au cinéma. Nous jetons un coup d'oeil au programme et optons pour Mamma Mia, comédie musicale filmée dont la trame narrative est rythmée par les plus grands succès du groupe ABBA.

Eh bien, croyez-moi ou non mais le soir-même j'étais sommée de dépoussiérer mon vieux best-of et depuis ce jour, la maison est pleine de "Dancing Queeeeen" et autres "Honey, Honey" (version yaourt, bien entendu - leur anglais est très perfectible...) Qui a dit "Has Been"?

Pas de yaourt dans la recette qui suit, mais du fromage frais.

Ingrédients (pour 6 personnes):

  • 2 disques de pâte feuilletée prête à l'emploi
  • 3 filets de saumon d'environ 100 gr chacun
  • 1 barquette de Philadelphia® nature (200 gr)
  • 100 gr de tomates séchées
  • 1 oeuf
  • 3 grosses poignées de roquette
  • 3 c. à s. de pignons de pin
  • 3 c. à s. de parmesan frais râpé
  • 1 gousse d'aïl
  • huile d'olive
  • sel, poivre, piment d'Espelette

Confectionnez le pesto à la roquette: pelez la gousse d'ail, placez-la dans le bol du hachoir avec les pignons, la roquette et le parmesan, hachez le tout puis ajoutez l'huile d'olive selon votre goût tout en mélangeant bien. Réservez au frigo.

Préchauffez le four à 220°.

Hachez finement les tomates séchées et incorporez-les au Philadelphia®. Ajoutez le sel, le poivre et le piment et mélangez bien.

A l'aide d'un bol (environ 15 cm de diamètre), découpez 6 disques de pâte feuilletée. Garnissez chacun d'entre eux de la moitié d'un filet de saumon découpé en cubes et d'une bonne cuiller à soupe du mélange Philadelphia®-tomates. Fermez en demi-lune et pincez bien les bords. Badigeonnez à l'oeuf battu.

Enfournez et laissez cuire 15 à 20 minutes.

Servez avec une cuiller à soupe de pesto.

Bon appétit!

8 commentaires:

Clarisse-15ANS a dit…

Le philadelphia, j'adooore ça, Et le mettre dans un chausson, mmmh, ca va croustiller j'imagine, Alors je ne peuu qu'aimer ta recette !
bizz et bon dimanche

Lili a dit…

Que de bonnes saveurs dans ces chaussons j'adore !!

Clem a dit…

J'aime beaucoup les petits chaussons fourrés, que ceux-ci ont l'airt bons! Je devrais penser plus souvent au philadelphia dans mes recettes (enfin,si j'en trouve quelque part!)

Elo a dit…

Elle me plaît cette petite recette, j'ai justement de la pâte au congèl' !

mouni a dit…

ca doit etre délicieux et ta photo parle d'elle meme!

Babeth59 a dit…

super idée!...justement je me disais qu'il faudrait que j'essaye d'utiliser le philadelphia pour autre chose que les cheese cakes!....

Anonyme a dit…

mon commentaire sera un peu moins culinaire...
et dire que pour l'instant je passe mon temps à copier des CDs de comptines (petites mains maladroites oblige)....
Dis, tu crois que je devrais ressortir mes vieilles K7?

:-)

Anonyme a dit…

manifestation!
On veut des coo-kies, on veut des coo-kies, on veut des coo-kies!!!

Une collègue en phase d'activisme culinaire (et vive les kilos!)